Chapitre IV. L'organisation du Parlement/ Section 3. Les organes directeurs/ Le Bureau/

Sommaire de la fiche pays : Macédoine

Macédoine

Le Bureau

Les activités d’expertise et les autres activités nécessaires à l’Assemblée, aux corps de travail et aux députés sont effectuées par le Bureau de l’Assemblée.

L’organisation, les tâches et les activités du Bureau sont définis par des actes adoptés par le Secrétaire général en accord avec le Règlement de l’Assemblée et la loi sur les fonctionnaires d’Etat.

Les unités d’organisation, leur appellation, ainsi que les appellations des fonctionnaires dans le bureau sont basés sur les principes établis par la Loi, et qui sont également applicables aux fonctionnaires dans les autres organes du pouvoir central, les organes de l’administration d’Etat et les tribunaux.

Le champ de compétences du Bureau comprend l’exécution des activités de caractère normatif et juridique, travaux d’analyse et de recherche, des activités d’information et de documentation, d’expertise, des analyses financières et administratives etc.

Le Bureau est géré par la secrétaire général qui veille sur son fonctionnement professionnel et efficace. C’est le secrétaire qui assure également la coopération entre les unités d’organisation et coordonne leur travail. Les employés du Bureau ont le statut de fonctionnaires publics. Leurs droits et obligations sont règlementés par la Loi sur les fonctionnaires publics. En accord avec cette loi, le secrétaire général dispose de compétences en matière d’emploi, détachement, évaluation et exercice des responsabilités des fonctionnaires publics.

Les fonctionnaires publics sont recrutés par voie de concours public. Les fonctionnaires recrutés pour la première fois subissent une épreuve professionnelle et prêtent serment de respecter la Constitution et les lois, et d’exercer professionnellement leur fonction. En ce qui concerne les appellations, les fonctionnaires publics sont classifiés en trois groupes : gestionnaires, fonctionnaires spécialisés et fonctionnaires administratifs. Leur déploiement est fait par le secrétaire général, dépendant du degré d’éducation, de l’ancienneté, de l’évaluation de leur performance dans la réalisation des travaux et activités qui leur ont été confiés, et dépendant d’autres conditions définies par l’acte de systématisation des postes de travail adopté par le secrétaire général.


Dernière mise à jour : 19 février 2019 Accès admin - Copyright © 2005-2015. Assemblée parlementaire de la Francophonie - Site réalisé avec Spip